L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Tous droits réservés. Site créé par le domaine des grandes Jouberteries -

Mentions légales

                                  Tout commence par des cépages (Ugni-blanc majoritairement).

Cela se poursuit par les traditionnelles vendanges et le pressurage des raisins.

Le jus obtenu est mis à fermenter aussitôt. Quand la fermentation alcoolique est terminée, le vin blanc doit être distillé pour en faire de l’eau-de-vie.

Depuis la naissance du Cognac, les procédés de distillation n’ont pas changés. L’Alambic Charentais que l’on utilisait alors, est resté le même.

C’est dans des fûts de chêne que va reposer et vieillir le Cognac.

Il est une légende où l’on raconte que le Pineau des Charentes est, non seulement le fruit de la  vigne, mais aussi celui du hasard...

En 1589, un vigneron Charentais, au cours des vendanges, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l’eau de vie de Cognac. Il remisa alors ce fût dans le chai du domaine mais, quelques années plus tard, lors d’une récolte abondante, la précieuse barrique lui devint nécessaire. Il eut la surprise d’y découvrir un merveilleux breuvage, limpide et ensoleillé comme la terre des Charentes.  Le Pineau était né !...

 

Le pineau des Charentes est une A.O.C. Il existe 2 appellations :

    

Le Pineau... Une légende

Appellation  « Pineau Blanc » pour le pineau issu de raisins blancs.

  

Appellation « Pineau Rosé » ou « Pineau Rouge » pour le pineau issu de raisins rouges. La règlementation autorise les deux termes (pour un même produit) et ne fait aucune différence d’élaboration de l ‘un ou de l’autre, contrairement aux vins.

Le Cognac :